Rallye VDS Mai 2014 (Article du JSL )

PASSIONCa gaze chez les deuchistes

 

 

Dimanche, le rallye du club Val deuche Saône a permis aux

passionnés de 2 CV de se retrouver. Nous sommes allés à leur

rencontre.

Parce que c’est un 2 CV, tout simplement. » Quand on lui demande pourquoi il est épris de deudeuche, Patrick répond presque par un cri du cœur. Le président du Val deuche Saône va même plus loin. « La 2 CV, c’est cool, c’est un art de vivre. Quand vous partez en vacances avec, vous ne vous embêtez pas sur l’autoroute. Vous prenez les petites routes, vous vous arrêtez quand vous voulez. » Une ode à la liberté et à la découverte. À la convivialité aussi, l’autre valeur qui fédère le monde des deuchistes.

 

Un mode de vie

« Ça permet d’avoir des contacts et d’ouvrir des liens avec les autres », avance Alain, Mâconnais tombé dans le monde de la 2 CV dans les années 1990. « La voiture que j’ai appartenait à un maçon, je l’ai toujours eu dans le collimateur, explique-t-il. Elle a bien fini entre mes mains. » C’est donc désormais à son volant qu’Alain vit sa passion, en toute simplicité. « Ce n’est pas un moyen de locomotion, c’est un mode de vie. C’est nature, simple. » Et fédérateur, au-delà des différences. « Chez nous, il n’y a pas de cloisonnement social : que vous soyez directeur ou ouvrier, on s’en fiche. L’esprit deuchiste, c’est celui de la solidarité, de la bonne entente. » « Ça draine tous les milieux, renchérit Patrick. On ne fait pas de différences, on ne parle pas politique. C’est ce qui fait le charme. » « L’ambiance est formidable », poursuit Jacqueline, habitante de Crêches-sur-Saône, qui n’a quasiment jamais conduit autre chose que des deudeuches. Avec son mari, ils en ont aujourd’hui trois.

Doyen du Val deuche, tombé dans la 2 CV dans les années 1960, René, lui, n’en a pas moins de onze. Passionné, à 84 printemps, il est le symbole de la décontraction et de la bonne humeur qui règnent dans le milieu. Cabotin, provoquant l’hilarité de ses amis, il s’amuse : « J’aime la 2 CV parce que c’est une voiture ancienne et que moi, je suis aussi un vieux. Je conduis depuis 1958. Mais j’ai dû m’arrêter à onze, ma femme m’a menacé de divorcer. »

Reste que la passion est contagieuse, « un virus », dit carrément Patrick. Marie-Madeleine, qui vivait dimanche son premier rallye découverte, a pu en faire l’expérience : « C’est vraiment sympa. Surtout que la 2 CV est la première voiture qui j’ai conduit. C’est mon frère qui en avait une. »

C’est un des traits de la deuche. Chacun a un souvenir lié à elle. En plus d’un vrai capital sympathie. « Passez dans Mâcon ou dans un village, donnez un coup de klaxon, raconte Alain. On ne vous balancera pas un bras d’honneur. On vous fera coucou. Aujourd’hui encore, on a rencontré deux paysans sur la route. On s’est arrêté discuter avec eux. »

 

PONT-DE-VEYLE9e édition du rallye 2CV

Dimanche s’est déroulé le neuvième rallye 2 CV organisé par la club Val deuche Saône. Le rendez-vous a rassemblé 57 équipages. Parti de Chânes, le groupe a ensuite sillonné le canton de Pont-de-Veyle, dont il a pu découvrir le patrimoine. Le midi, tout ce petit monde s’est retrouvé dans le parc du château de Pont-de-Veyle pour un repas tiré du sac.

 



Réagir


CAPTCHA


Rechercher sur le site

Calendrier
« Juin 2018 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930
Livre d'or

Dernier message :

Un grand merci au val deuch sâone pour sa participation à notre rencontre du 3 juin 2018. Je suis content que cette journée vous ait plu. A bientôt au volant de nos 2CV adorés....

par Emmanuel

Aller sur le livre d'or

Météo

Samedi

min. 12 ° max. 22 °
Ciel dégagé

Dimanche

min. 13 ° max. 23 °
Partiellement nuageux

Lundi

min. 14 ° max. 24 °
Ciel dégagé